Au-delà de la VoyanceYlia Médium

L'identification




De quelle identification s'agit-il ici ?

S'identifier, se confondre avec son corps physique, croire que l'on est son corps...

"Qui es-tu ?" La plupart répondent par leur prénom, leur nom, leur âge...

Ces informations appartiennent en fait à la personne physique.

"Mais qui est la personne physique ?"

Si vous êtes curieux, je vous invite à creuser cette définition qui risque de vous surprendre car en fait une personne physique est un être humain vivant doté de la personnalité juridique. Une personne physique est un sujet de droit détenant des obligations et des devoirs envers la société. Cette fameuse personne physique a été créée à votre naissance, au niveau de l'état civil par votre acte de naissance et elle s'éteindra à votre mort. Celle-ci possède plusieurs critères d'identifications dont le nom, le prénom, la date de naissance..... Il fallait bien créer quelque chose, instaurer un contrat social donnant naissance à la société même s'il fallait pour cela restreindre les droits et les libertés naturelles. 

Les êtres humains sont en réalité des êtres naturels possédant des droits naturels, une liberté naturelle et n'ont ni contraintes, ni obligations. 

Le terme "personne physique" est ensuite passé dans le langage courant et est utilisé sans réfléchir à sa véritable signification. La plupart des gens dirait que la personne physique c'est eux en désignant leur corps physique. Non, cela n'est pas vraiment cela ! Car la personnalité physique est une création totalement illusoire, une simple fiction juridique. 

D'ailleurs, si on s'intéresse à l'étymologie, on pourra remarquer que le mot "personne" provient du mot latin "persona" qui désigne le masque de théâtre. Il nous arrive d'entendre un bruit, de regarder l'endroit d'où il semble provenir et de se dire qu'il n'y a "personne" là.... Alors, c'est quoi "personne"...c'est personne ou c'est quelqu'un...?

L'identification au corps n'est pas naturelle mais nous a été inculquée par les autres êtres humains en même temps que le fonctionnement et tous les principes de ce monde.

Une fois que l'on sait cela, que l'on a vu tout cela, alors on peut vraiment se poser la question : "alors qui suis-je donc si je ne suis pas la personne qui n'est qu'une construction ?"

Il faut donc aller bien au-delà de la fiction sociétale car tout ce qui est pensé, perçu par l'intermédiaire de l'intellect, du mental ne peut être juste et réel. Tout ce qui est pensé ne peut être qu'erroné car appris des autres ; il ne s'agit donc que de répétitions, que de leçons apprises. Ce monde dit matériel n'est que le produit de nos propres concepts, de nos propres idées.

L'identification au corps physique n'aurait jamais pu se faire si vous ne l'aviez pas apprise, si on ne vous avait jamais dit et répété mille fois : "tu es... ton prénom est...". Vous avez fini par le croire avec le temps et en voyant les autres autour de vous totalement identifiés à leurs propres corps.

Vous pouvez aisément percevoir que quelque soit l'état dans lequel se trouve votre corps, qu'il soit endormi, malade... vous êtes toujours là, inchangé. Le matin, au réveil, vous redevenez conscient de votre "je" individuel et de tout ce qui va avec "ma, mon, mes.."

Lorsqu'on confond "je" avec le corps physique, la souffrance est automatique. Le corps est destiné à vieillir, à être malade, à mourir. Mais il s'agit d'un formidable et merveilleux paradoxe car sans corps l'être humain n'existerait pas. Il serait incapable d'expérimenter la matérialité de ce monde, il ne pourrait pas connaître la douceur d'une caresse, ressentir l'eau qui coule sur sa peau. C'est avec le corps que l'on naît, que l'on rencontre autrui... toujours avec lui que l'on meurt. Nous pouvons le toucher, en observer et ressentir chacune de ses parties. 

Mais qui le touche ? Qui l'observe ? Qui le ressent ?

Le corps est un objet dans l'espace alors comment peut-on s'identifier à un objet ?  Il ne peut s'agir que d'un état d'inconscience, d'un état hypnotique. La conscience identifiée au corps croit au concept de la séparation, de la multitude, de l'identité personnelle.













Accord Toltèque : "Ne réagissez à rien de façon personnelle. Ce que les autres disent et font n'est qu'une projection de leur propre réalité et de leur rêve.

Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n'êtes plus victime de souffrances inutiles.



www.jevoislefutur.com © tous droits réservés

Voyance en direct - Voyance en ligne - Consultation de voyance par webcam - Voyance gratuite - Consultation de voyance gratuite par mail - Consultation médium gratuit en ligne - Médium web - Clairaudience - Clairvoyance - 



Site réalisé avec PowerBoutique - creation de site internet