La médiumnité, une voyance sans support

Etre médium

Ecouter une voix poser sa question, tenir une main ou un objet et… Par la volonté et le désir, la médiumnité se déclenche et les images apparaissent. Voir le défilement de toutes ces images, est quelque chose d’absolument extraordinaire. La plupart du temps, les scènes vues sont plutôt complètes. Tout y est : les personnages, leurs voix, les paysages…

La possibilité de pénétrer ces personnages vus est encore plus fantastique. Le fait de ressentir leurs émotions, leurs craintes, leurs désirs, leurs sentiments, comme si j’étais eux est magique. Etre à même de s’oublier totalement et d’être l’autre, juste un bref instant, empêche tout jugement. Il est totalement impossible d’être l’autre et d’être soi en même temps.

Le médium choisit le plan, le monde à visiter selon les nécessités et les demandes. Il peut s’agir de notre monde ou d’autres, dans le présent, le futur ou le passé. Dans ses déplacements, la conscience n’est soumise à aucune limite temporelle. Selon les besoins historiques, archéologiques, le médium peut remonter et explorer les époques à la recherche d’informations précises. Il est intéressant de visiter le plan astral et ses différentes “sphères” pour comprendre et appréhender ce qu’est la mort et le passage.

Le temps et la médiumnité

Il ne me reste plus qu’à me situer dans le temps, chose quelquefois moins aisée. Cela pourrait faire penser à un DVD de film qu’on peut soit avancer ou soit reculer tout à loisir. On pourrait alors imaginer le temps comme un fil. En le suivant dans un sens, je remonte le temps, les années, les siècles. En le parcourant dans l’autre sens, je peux voir toutes les surprises et les possibilités du futur.

Mais dans la médiumnité, il n’y a ni pendule, ni calendrier à coté de toutes ces scènes afin de dater les évènements. Pour ces raisons, je donne les dates selon un ressenti personnel, une fois la conscience revenue dans le corps physique.

Par contre, lorsqu’on me donne une date précise pour l’utilité de recherches scientifiques, ma conscience s’y projette instantanément sans erreur de trajectoire.

L’histoire des supports

Pour quelle raison de nombreuses personnes sont-elles rassurées lorsque le médium qu’elles consultent se sert d’un support visible pour sa voyance du futur : cartes, boules de cristal, runes….?

Le médium qui a besoin d’un support, ne lit pas l’avenir dans ses cartes. Ces dernières ne servent qu’à déclencher ses perceptions médiumniques. Toutes les choses vues sont déjà à l’intérieur du médium.

Si les tests et expériences pratiqués dans les laboratoires de parapsychologie par les chercheurs avec les médiums étaient plus connus du grand public les sceptiques seraient certainement moins nombreux.

Les supports sont matériels et font donc partis de notre monde. Le fait de voir, d’entendre sans support ouvre une perspective, une fenêtre sur l’infini incontrôlé et incontrôlable.

La médiumnité pure

Comment peut-on répondre à une question directe uniquement par “oui” par “non” sans donner d’indications supplémentaires. Personnellement, je ne sais pas le faire ou bien cela n’est pas mon rôle. La signification du mot “médium” veut dire “intermédiaire” entre différents mondes, entre différents plans. Le médium est capable d’aller chercher ou de réceptionner des informations afin de les retransmettre à qui de droit. Cette transmission n’est pas toujours aisée car quelquefois, il s’agit d’une véritable traduction d’informations captées non verbales qu’il faut retraduire ici-bas.

Le sérieux du médium

Le médium afin d’être certain de capter le bon “fil”, doit tout d’abord donner quelques indications sur le présent ou le passé de la personne. Si ses informations sont justes, Il minimisera le risque d’erreur dans sa voyance du futur.

Les mondes captés par le médium

Il est évident que le médium capte d’autres mondes, comme entre autres celui des défunts mais cela est une normalité pour lui. Quelquefois, il ne sait même pas si l’être qu’il capte est vivant sur terre ou pas. L’être décédé se manifeste auprès de lui la plupart du temps afin de faire passer des messages à une personne avec qui le médium est en relation. Il peut s’agir de la personne qui le consulte à ce moment-là ou d’une autre de ses relations. Si le médium gère sa propre médiumnité, est le commandant de son navire, il n’est pas ennuyé par les autres mondes. Il ne va pas déranger les êtres des autres mondes et ils ne viennent pas le perturber dans ce qu’il accomplit.